mercredi 29 juin 2016

Relation avec son nombril et connexion à son placenta


Il est essentiel de rappeler que le placenta est un organe vital qui appartient au bébé et non à la mère. Le bébé se développe grâce à la nourriture filtrée par le placenta, amenée par le cordon ombilical.  

Un lien très fort unit le placenta au bébé. Un sentiment de flotter dans un espace sécurisant, de s’abandonner en confiance dans ce processus de création. 



Le placenta est comme un jumeau, une part nourricière qui vit étroitement avec le bébé.

A la naissance, les soignants se pressent généralement de couper le cordon. Mais ce cordon fait partie et appartient au bébé. Regarde-le, il bat encore ! Le clamper trop vite c’est priver le nouveau-né d’une partie de son oxygène… Pire encore, c’est un processus de séparation car oui, pendant 9 mois placenta, cordon et bébé n’ont fait qu’un. Et voilà que d’un coup le bébé sort de sa zone de confort et se retrouve couper de tout ce qui jusqu’alors le rassurait, l’englobait…  Quelle brutalité !

Ce n’est qu’à la naissance de ma fille, il y a 5 ans de cela, que j’ai commencé à m’intéresser au placenta, et au rôle qu’il pouvait avoir. J’appréhendais un peu le clampage du cordon et les soins à faire les premiers jours de vie en attendant qu’il tombe par lui-même. Mais à ce moment-là, j’ai été fascinée par ce petit bout de peau qui entourait le nombril de mon bébé.

Puis voilà que le petit bout du cordon se détache. Une forte émotion m’envahie. Je pleure. Je décide de le conserver précieusement.

Pendant toutes ces années j’ai gardé ce bout de cordon dans une petite pochette plastique que j’ai accroché dans l’album de naissance de ma fille avec son bracelet. Jusqu’à l’année dernière je ne m’étais jamais demandé pourquoi …
Mais aujourd’hui je sais. Le cordon ombilical représente la naissance, le fil conducteur, l’essence même du code génétique qui nous est propre. Le nombril est vraiment là pour nous rappeler d’où l’on vient, qui on est.  Se reconnecter avec son nombril permet de refaire le chemin inverse, de retourner dans notre vrai « chez soi », de devenir vraiment un être entier et de vivre à nouveau en mémoire sa propre histoire par le cordon, le nombril, la tête, les pieds, les cellules, les muscles, les organes…

bracelet de naissance et bout du cordon ombilical de ma fille 

Ce bout de cordon est associé au nombril, au patrimoine génétique de ma fille qui lui permettra de se réapproprier une part d’elle dont elle a pu être séparée…

Toutes les deux nous avons eu un début difficile, le lien a mis du temps à se mettre en place. J’ai sombré dans une difficulté maternelle, j’étais épuisée. Je culpabilisais de ne pas être la meilleure des mamans pour ma fille.

Je sais qu’aujourd’hui, ce bout de cordon a une symbolique très puissante à mes yeux de mère et que le conserver est aussi un lien d’amour qui nous unit indirectement elle et moi…


Lauriane  
au fil d'émois

mercredi 22 juin 2016

[humour] la loi du 3e enfant !


Hello tout le monde,

Envie de vous partager aujourd'hui un gros coup de coeur, plein d'humour trouvé l'excellent site  de " parent épuisé "  ! Des illustrations à mourir de rire, qui en disent long sur le quotidien des parents de plusieurs enfants....  
" Devenir parent pour la 1ere, 2e ou 3e fois, ça n’est pas tout à fait la même chose. On est bien d’accord. Nos enfants, on les aime fort, très fort, tous autant les uns que les autres. C’est juste que, concrètement, on devient sans doute un peu plus cool, un peu plus relax, un peu plus pragmatique et indépendant avec le 3e qu’avec le premier. Bref, vous l’avez compris. C’est la fameuse loi des trois enfants, ici décryptée en images par Parent Epuisé!"

A découvrir en images :


les-principes

le-matos-utilisé

Critére-baby-sit

les-albums-photo

techniques-stérilisation

la-purée

critére-d'achat-des-jouets

Facebook

condition-pour-le-medecin

le-niveau-d'enthousiasme


Alors, vous êtes vous reconnu(e)s) ?



samedi 28 mai 2016

JEU CONCOURS !

Bonjour tout le monde,

Comme annoncé précédemment en vidéo, voici un tout nouveau jeu concours auquel nous vous proposons de participer !



Tentez votre chance et remportez peut être l'un de mes 3 livres !


www.aufildemois.com




************************
Modalités 
************************

  • mettez un commentaire sous ce billet
  • indiquez votre nom 
  • indiquez le livre pour lequel vous jouez
  • partagez le concours sur facebook (en mode "public")

A noter que le concours sera validé à partir de 30 participations minimum !

Vous avez jusqu'au samedi 28 juillet 23h59 pour valider votre participation.

Le résultat sera donné dans la semaine qui suit.


BONNE CHANCE !




mercredi 25 mai 2016

Le fête des gens qu'on aime

Bonjour à tous,

Ce matin je vous partage un gros coup de coeur que je viens de découvrir sur la toile de Facebook. 

Comme vous le savez, la fête des mères et des pères arrive à grand pas en France. Et comme chaque année, à chaque fois, je me vois avoir le coeur serré, la boule dans la gorge en pensant à ma fille...
Oui je pense toujours (encore plus fort) à elle pendant cette période car elle ne voit pas son père. Cela fait presque 4 ans qu'elle ne l'a pas revu. A l'approche de cette date les enfants de sa classe confectionnent toujours des petits cadeaux pour leurs deux parents, un pour maman et l'autre pour papa. 
J'ai beau avoir expliqué ma situation, notre situation au corps enseignant, mais en réalité RIEN n'est réellement pris en compte ! Quand j'entends ma puce me dire qu'elle prépare un cadeau pour son papa mais qu'elle ne pourra pas lui donner car il n'est pas là, qu'elle ne le voit pas , que ça la rend triste et qu'il lui manque, ben entre nous ça me prend aux tripes et me met les larmes aux yeux. 
Je pense à tous ces enfants qui vivent avec qu'un seul de leur parent, à ceux qui n'ont pas de père, à ceux qui ont perdu leur mère, à ceux qui vivent en foyer, à ceux qui vivent avec deux mamans ou deux papas....

Nous sommes en 2016, la vie de famille n'est plus celle des générations précédentes ! Les mentalités et les mœurs sont censées évoluer. Comment peut on ne pas prendre en compte tous ces changements dans nos écoles? Pourquoi continuer à "imposer" la célébration de la fête des mères et des pères sachant que plus de la moitié des enfants d'une classe a ses parents divorcés ou ne vit qu'avec un seul de ses parents ?

Oui je suis "légèrement" remontée, en colère face à ce corps enseignant qui n'évolue pas. Notre pays a un sacré retard en matière d'éducation et ça m'hérisse les poils ! Quand je vois comment l'enseignement fonctionne dans certains pays, notamment en Suède, je me dis que pour le pays développé que nous sommes, nous avons tant à apprendre... Des sacrés trains de retard .... !
C'est dans ces moments - ci (entre autres !) que je pense fortement à un autre mode d'éducation pour ma fille. J'ai souvent songé à l'instruction en famille, à la maison. Et j'y songe encore aujourd'hui ....

Après je ne mets pas tous les enseignants dans le même moule, il y a des exceptions et de sacrées belles " perles "et heureusement !

Tout cela pour vous dire que je suis tombée sur cette image ce matin, sur ce mot d'une équipe enseignante adressé aux parents concernant la fête des pères et mères : 



Quelle JOIE et que d'émotions de lire ces mots ♥ C'est tellement bienveillant envers les enfants, si doux, si intelligent.... 

Je dis OUI à la célébration des GENS QU'ON AIME !!!

Tant d'enfants seraient si heureux de créer et d'offrir ces deux objets pour les personnes de leur choix.

Merci pour ce baume au coeur...

Merci de partager au maximum ce billet ou cette image.

Love Love Love !

mardi 24 mai 2016

Celle qui fait de moi une MAMAN

Voici la toute 1ère vidéo réalisée pour le blog !!!


On vous invite à vous abonnez à notre chaîne Youtube 

Pourquoi parle t' on d'accouchement respecté / non respecté ?

Petite réflexion du jour ...

Inspirée par un échange avec une amie, j'ai envie de creuser un peu plus le sujet de l'accouchement respecté, et d'en parler ici avec vous.

Comme vous le savez, la SMAR vient d'avoir lieu et c'est un événement qui me tient à coeur. Parler de sujets autour de la périnatalité, de la parentalité, de la féminité me passionnent depuis des années, depuis que je me suis formée au métier de doula, et aborder ces différents thèmes est pour moi source de JOIE. 

J'aime partager mon expérience, mon vécu, mon savoir, transmettre et informer. 

Bon nombre de femmes, de mères, de futurs parents, se questionnent sur la naissance...

Magie ou mystère ?

Pour certains, le projet de naissance est en amont établit, ils savent ce qu'ils désirent ou ne souhaitent pas. Ils se sont renseignés et informés sur des techniques, sur différents types d'accouchements possibles, sur les différentes façons de mettre au monde leur enfant, etc, etc ... 
Pour d'autres, c'est parfois plus confus et difficile. Certaines personnes se sentent désinformées, dépassées, perdues dans l'aventure de la maternité, mal ou pas accompagnées...

Mais des questions me viennent : 

Combien d'accouchements respectés sont recensés en France ?

Combien de femmes vivent pleinement leur accouchement ?

Combien de femmes se sentent légitimes de faire entendre leurs choix ? 

Combien de femmes se sentent légitimes à dévoiler leur côté sauvage ?

Quelle liberté ont les femmes qui accouchent dans notre pays ?

Quelle place ont - elles dans notre société ?

Dérangent - elles ? Si oui, pourquoi?

Toutes ces questions nous ont été posées ce matin lors de  l' événement dans le cadre de la SMAR, et je dois vous avouer que de telles interrogations et constatations en 2016 me font bien froid dans le dos... Il y a tant de chemin à faire ! 

C'est pour cela aussi et en grande partie, que j'aime parler de mon métier de doula, qu'il est important d'informer sur les différents :
  • modes d'accompagnements
  • types d'acocuchements
  • types structures
  • professionnels
Mon but premier est d'être à l'écoute des besoins / souhaits / choix des couples que j'accompagne et de faire en sorte qu'ils soient respectés. D'où l'importance d'établir un projet de naissance. 

Ma mission est de faire en sorte que la femme soit vraiment ACTRICE de son propre accouchement et le vive pleinement, en adéquation avec ses choix. 

Je précise ici qu'un accouchement respecté n'est pas forcément un accouchement physiologique, mais vraiment un accouchement vécu en fonction de ses propres désirs. 

Un accouchement est " respecté " quand le projet de naissance de la mère a été entendu, soutenu et qu'il lui devient possible de le vivre comme elle désire le vivre ! 

Ces mots me font penser à un panneau qu'à réalisé une doulamie :


Être ACTRICE et non SPECTATRICE,
ÊTRE LIBRE de CHOISIR,
ECOUTEZ VOTRE COEUR:
VOUS SEULE SAVEZ.

L'essentiel est dit non ? Qu'en pensez - vous ?

Et vous, comment avez - vous vécu votre accouchement ? Comment préparer vous la naissance de votre bébé à venir ? 

Nous vous invitions à partager vos expériences avec nous ! 



Chaleureusement.