mardi 24 mai 2016

Pourquoi parle t' on d'accouchement respecté / non respecté ?

Petite réflexion du jour ...

Inspirée par un échange avec une amie, j'ai envie de creuser un peu plus le sujet de l'accouchement respecté, et d'en parler ici avec vous.

Comme vous le savez, la SMAR vient d'avoir lieu et c'est un événement qui me tient à coeur. Parler de sujets autour de la périnatalité, de la parentalité, de la féminité me passionnent depuis des années, depuis que je me suis formée au métier de doula, et aborder ces différents thèmes est pour moi source de JOIE. 

J'aime partager mon expérience, mon vécu, mon savoir, transmettre et informer. 

Bon nombre de femmes, de mères, de futurs parents, se questionnent sur la naissance...

Magie ou mystère ?

Pour certains, le projet de naissance est en amont établit, ils savent ce qu'ils désirent ou ne souhaitent pas. Ils se sont renseignés et informés sur des techniques, sur différents types d'accouchements possibles, sur les différentes façons de mettre au monde leur enfant, etc, etc ... 
Pour d'autres, c'est parfois plus confus et difficile. Certaines personnes se sentent désinformées, dépassées, perdues dans l'aventure de la maternité, mal ou pas accompagnées...

Mais des questions me viennent : 

Combien d'accouchements respectés sont recensés en France ?

Combien de femmes vivent pleinement leur accouchement ?

Combien de femmes se sentent légitimes de faire entendre leurs choix ? 

Combien de femmes se sentent légitimes à dévoiler leur côté sauvage ?

Quelle liberté ont les femmes qui accouchent dans notre pays ?

Quelle place ont - elles dans notre société ?

Dérangent - elles ? Si oui, pourquoi?

Toutes ces questions nous ont été posées ce matin lors de  l' événement dans le cadre de la SMAR, et je dois vous avouer que de telles interrogations et constatations en 2016 me font bien froid dans le dos... Il y a tant de chemin à faire ! 

C'est pour cela aussi et en grande partie, que j'aime parler de mon métier de doula, qu'il est important d'informer sur les différents :
  • modes d'accompagnements
  • types d'acocuchements
  • types structures
  • professionnels
Mon but premier est d'être à l'écoute des besoins / souhaits / choix des couples que j'accompagne et de faire en sorte qu'ils soient respectés. D'où l'importance d'établir un projet de naissance. 

Ma mission est de faire en sorte que la femme soit vraiment ACTRICE de son propre accouchement et le vive pleinement, en adéquation avec ses choix. 

Je précise ici qu'un accouchement respecté n'est pas forcément un accouchement physiologique, mais vraiment un accouchement vécu en fonction de ses propres désirs. 

Un accouchement est " respecté " quand le projet de naissance de la mère a été entendu, soutenu et qu'il lui devient possible de le vivre comme elle désire le vivre ! 

Ces mots me font penser à un panneau qu'à réalisé une doulamie :


Être ACTRICE et non SPECTATRICE,
ÊTRE LIBRE de CHOISIR,
ECOUTEZ VOTRE COEUR:
VOUS SEULE SAVEZ.

L'essentiel est dit non ? Qu'en pensez - vous ?

Et vous, comment avez - vous vécu votre accouchement ? Comment préparer vous la naissance de votre bébé à venir ? 

Nous vous invitions à partager vos expériences avec nous ! 



Chaleureusement.






1 commentaire:

  1. Je suis assez d'accord avec vous - Ecoute ton cœur et ce qui est bon pour toi. Chacune aborde la grossesse et l'accouchement différemment. Il est important de nos jours que la femme se réapproprie son corps et donne la vie la plus sereinement possible.
    Je ne suis pas contre la médicalisation de cet évènement majeur mais je constate que le côté humain a complètement disparut des procédures de prise en charge. Alors même qu'à la base c'est l'évènement humain par excellence!

    RépondreSupprimer