mercredi 29 juin 2016

Relation avec son nombril et connexion à son placenta


Il est essentiel de rappeler que le placenta est un organe vital qui appartient au bébé et non à la mère. Le bébé se développe grâce à la nourriture filtrée par le placenta, amenée par le cordon ombilical.  

Un lien très fort unit le placenta au bébé. Un sentiment de flotter dans un espace sécurisant, de s’abandonner en confiance dans ce processus de création. 



Le placenta est comme un jumeau, une part nourricière qui vit étroitement avec le bébé.

A la naissance, les soignants se pressent généralement de couper le cordon. Mais ce cordon fait partie et appartient au bébé. Regarde-le, il bat encore ! Le clamper trop vite c’est priver le nouveau-né d’une partie de son oxygène… Pire encore, c’est un processus de séparation car oui, pendant 9 mois placenta, cordon et bébé n’ont fait qu’un. Et voilà que d’un coup le bébé sort de sa zone de confort et se retrouve couper de tout ce qui jusqu’alors le rassurait, l’englobait…  Quelle brutalité !

Ce n’est qu’à la naissance de ma fille, il y a 5 ans de cela, que j’ai commencé à m’intéresser au placenta, et au rôle qu’il pouvait avoir. J’appréhendais un peu le clampage du cordon et les soins à faire les premiers jours de vie en attendant qu’il tombe par lui-même. Mais à ce moment-là, j’ai été fascinée par ce petit bout de peau qui entourait le nombril de mon bébé.

Puis voilà que le petit bout du cordon se détache. Une forte émotion m’envahie. Je pleure. Je décide de le conserver précieusement.

Pendant toutes ces années j’ai gardé ce bout de cordon dans une petite pochette plastique que j’ai accroché dans l’album de naissance de ma fille avec son bracelet. Jusqu’à l’année dernière je ne m’étais jamais demandé pourquoi …
Mais aujourd’hui je sais. Le cordon ombilical représente la naissance, le fil conducteur, l’essence même du code génétique qui nous est propre. Le nombril est vraiment là pour nous rappeler d’où l’on vient, qui on est.  Se reconnecter avec son nombril permet de refaire le chemin inverse, de retourner dans notre vrai « chez soi », de devenir vraiment un être entier et de vivre à nouveau en mémoire sa propre histoire par le cordon, le nombril, la tête, les pieds, les cellules, les muscles, les organes…

bracelet de naissance et bout du cordon ombilical de ma fille 

Ce bout de cordon est associé au nombril, au patrimoine génétique de ma fille qui lui permettra de se réapproprier une part d’elle dont elle a pu être séparée…

Toutes les deux nous avons eu un début difficile, le lien a mis du temps à se mettre en place. J’ai sombré dans une difficulté maternelle, j’étais épuisée. Je culpabilisais de ne pas être la meilleure des mamans pour ma fille.

Je sais qu’aujourd’hui, ce bout de cordon a une symbolique très puissante à mes yeux de mère et que le conserver est aussi un lien d’amour qui nous unit indirectement elle et moi…


Lauriane  
au fil d'émois

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire